Utiliser les caractéristiques de cas

Nous avons déjà parlé précédemment des caractéristiques de la source qui permettent d’organiser efficacement les informations descriptives relatives à vos données. Nous allons maintenant aborder les Caractéristiques de cas (Case classifications).

La notion de Cas (Case) dans NVivo renvoie directement à la question du niveau d’analyse de votre projet. Si le niveau d’analyse de votre recherche est l’individu, vous devriez retrouver autant de cas dans votre projet NVivo que d’individus composant votre échantillon. Il vous sera alors possible d’associer à chaque cas des informations socio-démographiques telles que l’âge, le sexe ou encore la profession.

La question se pose de la même manière si votre niveau d’analyse est le groupe (la famille par exemple). Dans ce cas, chaque groupe renverra à un cas dans un projet NVivo et vous pourrez associer à chaque cas des informations descriptives liées au nombre de membres ou encore à la composition du groupe.

Pour les chercheurs issus des champs du management ou de la sociologie des organisations, la notion de cas renvoie fréquemment à un niveau d’analyse précis, l’organisation. Les caractéristiques de cas vous permettront alors de mettre en oeuvre les prescriptions de Yin (2014) ou encore Eisendhardt (1989) qui insistent sur la gestion méthodique des données comme préalable à la comparaison des cas dans une étude de cas multiple. On peut alors imaginer qu’à chaque organisation soient associées des informations telles que l’effectif, le secteur d’activité ou encore le chiffre d’affaires.

Sans entrer dans des efforts de définition de la notion de cas qui risqueraient de nous conduire à sortir du sujet de ce billet, retenons simplement que dans NVivo, un cas renvoie donc à une occurence de votre unité d’analyse.

De façon générale, on peut citer trois grands objectifs génériques qui guident l’organisation d’un projet de recherche en cas:

  • Trier : il s’agit ici de définir les contours des différents cas afin de proposer une analyse intra-cas consistante (rassembler toutes les données relatives à une entreprise de l’échantillon par exemple).
  • Comparer : il s’agit ici de comparer le déroulé d’une phénomène dans différents cas étudiés. Il est donc nécessaire de pouvoir  associer des caractéristiques aux cas. En effet, lors de l’analyse inter-cas, on pourra alors peut-être mettre en évidence que c’est telle caractéristique de cas qui a une influence majeure sur le déroulé du phénomène étudié (comparer ce qui se passe dans les grandes entreprises et dans les petites par exemple).
  • Ordonner : dans une logique de cas enchâssés (Musca, 2006) ou d’étude multi-niveaux, il est important de pouvoir associer des données à des cas à plusieurs niveaux (par exemple des données qui correspondent à la fois à un projet et à une entreprise) afin de pouvoir analyser en profondeur les données en fonctions des différents niveaux d’analyse utilisés dans le projet.

La création des Caractéristiques des cas (Case classifications) est une étape préalable à l’analyse qui permettra par la suite d’utiliser des outils de tri et de comparaison de façon plus fine et pertinente.

Pour utiliser les caractéristiques des cas , vous devez au préalable avoir créé un projet et inséré des sources relatives à plusieurs cas.

Etapes pour utiliser les caractéristiques de cas

Une fois que vos données ont été créées ou importées dans votre projet NVivo, le processus permettant d’utiliser les caractéristiques de cas comprend 7 étapes, soit deux de plus que les caractéristiques de sources. Dans l’ordre logique de la recherche, on suivra les étapes suivantes:

  1. Créer les cas
  2. Associer les données aux cas
  3. Créer la caractéristique de cas
  4. Afficher la feuille des caractéristiques
  5. Créer des attributs
  6. Associer les cas à la caractéristique
  7. Renseigner les valeurs d’attributs

Les utilisateurs des versions 9 et 10 pourront remarquer une légère évolution du logiciel :  les cas sont désormais des éléments distincts des noeuds. Les projets créés sous NVivo 9 et 10 seront automatiquement mis à jour lors de leur ouverture sous NVivo 11.

Créer des cas

L’étape préliminaire consiste à créer les cas de votre projet. A l’aide du ruban de navigation, cliquez sur l’onglet Créer (Create) puis sur Cas (Case).

Capture d’écran 2015-10-19 à 23.50.15

Création d’un nouveau cas avec le ruban de navigation

Une nouvelle fenêtre apparait qui vous invite à entrer un nom ainsi qu’un bref descriptif du cas.

Capture d’écran 2015-10-20 à 00.01.01

Entrez dans cette fenêtre le nom du nouveau cas ainsi qu’un bref descriptif (toujours utile quand on rependre ses données quelque temps après… il arrive qu’on ne se souvienne pas de tout, tout de suite!)

Comme pour la création des noeuds ou des caractéristiques de cas, vous pouvez aussi parvenir au même résultat en utilisant la fenêtre de navigation. Une fois situés dans le dossier Cas (Case) qui figure parmi les Noeuds (Nodes), affichez le menu contextuel (clic droit dans l’espace de vue en liste) et choisissez Nouveau Cas (New Case).

Dans l’illustration qui servira de fil dire exemple, on pourra créer quatre projets qui se déroulent dans deux entreprises distinctes. Dès lors, nous créerons 6 cas : un pour chaque entreprise un un pour chaque projet afin de pouvoir comparer le phénomène étudié sous deux unités d’analyse.

Associer des données aux cas

La deuxième étape à associer les données aux cas. Il est possible que dans une même source se trouvent des données relatives à plusieurs cas. Cette situation est inévitable dans le cas d’entretiens collectifs (où plusieurs individus interagissent) et que les cas correspondent à des individus. Il est donc nécessaire de coder les données de chaque source pour identifier les extraits qui se rapportent à chaque cas. Ce codage est très rapide puisqu’il ne s’agit que de répartir les données dans les cas.

Le processus de codage est le même que pour les Noeuds (Nodes) classiques : Affichez les données d’une source (en double-cliquant sur son nom dans le dossier Eléments internes (Internals)). Une fois les données affichées, retournez dans le dossier Cas (Cases). Dès lors, votre fenêtre présente d’une part les cas dans la vue en liste et les données dans le fenêtre de travail. Il suffit alors de sélectionner chaque extrait puis de le glisser vers le cas auquel il doit âtre associé.

Capture d’écran 2015-10-24 à 18.30.44

Une fois la sélection des données effectuée, il suffit de glisser cette sélection sur le nom du cas dans la vue en liste

Lorsque l’intégralité d’une source est relative à un cas, vous pouvez coder tout son contenu avec un cas à l’aide du menu contextuel. Il faut alors effectuer un clic droit sur la source à partir du dossier Eléments Internes (Internals), puis dans la menu déroulant Code Sources / Codes sources at existing nodes. Dans la fenêtre qui apparaît, cliquez sur Cas (Cases) dans la sous-fenêtre de gauche, puis dans la case à gauche du cas souhaité dans la sous-fenêtre de droite. (Cette description fastidieuse cache en réalité une manipulation assez facile…)

Créer la caractéristique des cas

On parle de Caractéristique du cas pour désigner la base de données à l’intérieure de laquelle seront consignées les informations descriptives relatives à chacun des cas du projet. Dans un projet NVivo, ces éléments figurent dans le dossier Caractéristiques/Caractéristiques du cas (Classifications/Case classifications). Si votre projet de recherche comporte plusieurs niveaux d’analyse, vous pouvez créer plusieurs caractéristiques.

La création d’une caractéristique de cas s’effectue par le biais de l’onglet Créer (Create) dans le ruban de navigation dans lequel figure un bouton Caractéristique du cas (Case classification).

Capture d’écran 2015-10-20 à 00.09.10

Création de la caractéristique de cas via l’onglet Créer (Create)

Il est également possible d’utiliser la fenêtre de navigation. Cliquez sur Caractéristiques (Classifications) et sélectionnez le dossier Caractéristique du cas (Case Classifications). Affichez le menu contextuel (clic droit dans la fenêtre vue en liste) et choisissez Nouvelle Caractéristique (New Classification). Vous êtes alors invités à entrer un nom pour votre Caractéristique du cas.

L’individu et l’organisation constituent les niveaux d’analyse les plus fréquemment utilisés. En utilisant la fonctionnalité caractéristiques prédéfinies, vous pouvez créer automatiquement les attributs régulièrement associés à ces deux niveaux d’analyse.

Afficher la feuille des caractéristiques

La feuille des caractéristiques des cas (Case classification sheet) vous permet de visualiser votre base de donnée. Elle prend la forme d’une feuille de calcul à l’intérieur de laquelle les rangées correspondent aux cas (vous aurez donc différentes feuilles de caractéristiques si vous avez plusieurs niveaux d’analyse et donc une caractéristique par niveau d’analyse). Les colonnes de la feuille de caractéristiques correspondent, quant à elles, aux attributs de la caractéristique (par exemple pour une entreprise : l’effectif, le secteur d’activité ou encore le chiffre d’affaires).

En affichant la feuille des caractéristiques (double clic sur le nom de la caractéristique) dès la création de votre caractéristique du cas, vous pourrez suivre l’avancée du processus (les différents éléments s’affichant au fur et à mesure de leur création).

Si vous souhaitez basculer l’affichage afin de voir votre feuille de cacratérisitque en bas de l’écran ou sur la droite, vous pouvez utiliser le ruban de navigation View puis cliquer sur détail view afin de choisir l’emplacement que vous préférez. Personnellement, je préfère fonctionner avec la vue en liste sous format colonne à gauche et toujours avoir la vue détaillée des éléments à droite.

Capture d’écran 2015-10-20 à 15.44.17

Il est possible de basculer la vue des détails des différents éléments entre bas et gauche. Chacun a ses préférences en fonction du format d’écran et de sa conception de l’espace.

Créer les attributs de caractéristiques de cas

Créons maintenant les attributs de la caractéristique des cas. Faites un clic droit sur le nom de la caractéristique voulue et dans le menu qui apparaît, cliquez sur Nouvel attribut (New Attribute). Au delà du nom et de la description (facultative), vous devez spécifier un type à chaque attribut (les différents types d’attributs ont déjà été traités dans un billet précédent).

Capture d’écran 2015-10-20 à 15.55.52

Les attributs correspondent aux colonnes de la feuille des caractéristiques.

Associer les cas aux caractéristiques

L’opération suivante consiste à identifier les cas qui doivent être classifiées dans la feuille de caractéristiques. Dans la fenêtre de navigation Noeuds (Nodes), cliquez sur le dossier Cas (Case). La liste des cas que vous avez créés s’affiche. Pour chacun, faites un clic droit sur le nom du cas, puis en bas du manu déroulant, passer le curseur sur Caractéristiques (classifications). Un sous-menu apparaît, et sélectionnez ici le nom la ou les classification(s) par lesquelle vous voulez classifier vous sources.

Capture d’écran 2015-10-24 à 18.08.22

Il est nécessaire d’associer les cas créés (dans Noeuds / cas) aux caractéristiques qui permettront de décrire les cas par des attributs (Classifications / Case classifications)

Renseigner les valeurs d’attribut

Une fois l’ensemble de ces étapes réalisées, on pourra remplir la feuille des caractéristiques des cas.

Si vous avez gardé ouverte la feuille de caractéristiques dans l’espace de travail, vous devriez désormais voir apparaitre des lignes dans votre feuille de caractéristique. Si vous ne voyez pas cette feuille de caractéristiques, double cliquez sur la caractéristique de votre choix (ici « caractéristiques des projets ») pour la faire apparaitre.

Vous pouvez alors renseigner les valeurs d’attributs dans les cellules du tableau. Pour cela, double cliquez dans la case de la valeur d’attribut à l’intersection de la ligne de source et de la colonne d’attribut. Ici, nous avons donc les cas en ligne et les attributs en colonne (attributs que vous avez créés pour chaque caractéristique). La valeur « Non Assigné » (Unassigned) figure dans les cellules tant que vous n’avez pas spécifié la valeur d’attribut. Il vous suffit de remplir les cas dans l’ensemble du tableau. Vous pourrez compléter / affiner / modifier à la fois les cas, les attributs et les valeurs d’attributs tout au long du projet.

Capture d’écran 2015-10-24 à 18.17.59

Vous pouvez remplir la feuille de caractéristiques pour l’ensemble des cas sur chacun des attributs.

Vous savez maintenant associer des données à des cas et caractériser vos cas (pour rappel, un ancien post était dédié à caractériser les sources). Cette opération n’a pas forcément besoin d’être réalisée au tout début de votre analyse mais elle constitue un préalable nécessaire si vous souhaitez quantifier les résultats de votre analyse à l’aide d’une matrice de croisement (par exemple pour comparer les thèmes qui apparaissent le plus fréquemment dans les grandes entreprises et dans les PME).

Références

Partager cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
0 commentaires… add one

Écrire un commentaire